PHASE 0 : TEMPS PRÉHISTORIQUES : formation du gisement de Sangarédi

PHASE 1 : PREMIERES ANALYSES-BAUXITE DE BOKE

1819 : analyses de laboratoires à l’Ecole Royale des Mines de Paris sur des échantillons prélevés dans la région de Boké.

Les échantillons révèlent l’existence d’un minerai à haute teneur en alumine.

PHASE 2 : BAUXITE DU MIDI-ETUDES ET RECHERCHES BAUXITIQUES.

1920 : la Compagnie des Bauxites du Midi (subdivision française de l’Alcan) s’intéresse à la bauxite de Boké.

1946 : après la 2ème Guerre Mondiale, l’exploitation de la bauxite s’intensifie.

1955 : 13 JANVIER : les premiers forages commencent à Sangarédi

1956 : 26 MARS : fin des premiers forages

1958 : interruption du contrat à long terme passé entre la Fédération

Française de l’Afrique de l’Ouest et la Guinée, suite à l’indépendance de cette dernière.

1959 : la Compagnie des Bauxites du Midi a exploré les 75% des permis d’exploitation, dont celui de Sangarédi.

PHASE 3: PROJET BOKE- OFAB/CBG INGENIERIE ET FINANCE

1963: premiers contacts de la Harvey Aluminium Company avec la République de Guinée, dont résultera la naissance de la

Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG).

1970 : JUILLET A LA FIN DE 1972 : exécution des ouvrages de Génie Civil, y compris le chemin de fer.

1971 : début 1971 AU début 1973 : construction de l’infrastructure de l’Usine de Kamsar.

1971 -1973 : construction de la Cité et de la zone industrielle Sangarédi.

1973 : JANVIER : fin des travaux de la ligne de chemin de fer à Kamsar.

1973 : construction de la Cité et de l’infrastructure routière.

PHASE 4 : COMPLEXE INDUSTRIEL DE BOKE OFAB/CBG EXPLOITATION.

1973 : 9 MARS : mise en service industriel de la ligne d’adduction d’eau Boké-Kamsar.

MARS 1973: démarrage du premier générateur de la centrale diesel à Kamsar et à Sangarédi.

AVRIL 1973 : mise en service de la première pelle de mine. Le premier train quitte Sangarédi.

30 AVRIL 1973: commencement du broyage et stockage de bauxite à Kamsar.

1er JUIN 1973: transfert de la propriété du chemin de fer à l’OFAB/CBG.

6 JUILLET 1973: premier séchage de bauxite.

1er AOÛT 1973 : transfert de la propriété du port à l’OFAB.

2 AOÛT 1973: le premier bateau minéralier « CORONIA » est chargé au port de Kamsar avec 19 000 Tonnes de bauxite dans ses cales..

1985 : PRIX DE L’ALUMINE : les prix spot d’alumine ont atteint les niveaux les plus bas jamais enregistrés. Les Actionnaires Martin Marietta Aluminium revendent leurs actions à Halco et à COMALCO (Commonwealth Aluminium Company, USA).

PROGRAMME DE LOGEMENT : le programme d’achèvement de construction a été lancé avec succès afin de remédier à la pénurie de logements du site. Un plan d’Etudes de projet de 700 habitations à Kayenguissa, village proche de Kamsar, est lancé.

ADMINISTRATION DU PERSONNEL : évaluation de tous les postes de la CBG/OFAB.

NEGOCIATION DU PRIX DE LA BAUXITE : en août, des négociations ont eu lieu entre Partenaires A et B en vue d’un assouplissement des engagements conventionnels.

PLAN MINIER 15 ANS : instauration d’un plan informatisé de 15 ans pour la Mine de Sangarédi.

1986 : ADMINISTRATION DU PERSONNEL : mise au point d’une nouvelle structure des salaires.

2007: construction d’une Centrale Electrique de 4MW pour la fourniture du courant au village de Kamsar pour un coût de 4,5 M $.

PRODUCTION DE LA BAUXITE : mise en place d’un plan d’action pour atteindre une capacité de production de 9.500.000T.

5 MARS : Expédition des 100 millionièmes tonnes de bauxite.

18 janvier 2010: pour la première fois, un Guinéen est nommé Directeur Général de la CBG.

Décembre 2010: lancement du plan énergétique CBG par l’extension de la centrale électrique avec l’installation de nouveaux groupes.

10 Mars 2011: lancement du Code d’Ethique et de Conduite des Affaires.

Avril 2011: lancement du Système ISO à la CBG

28 Sept 2011: inauguration des chambres froides de la Morgue de l’Hôpital ANAIM.

13 juillet 2012: création de 7 (sept) TPE (Toutes Petites Entreprises) pour absorber le chômage des jeunes de Kamsar, Kolaboui, Boké et Sangarédi.

Août/Sept 2012: construction à BOKE d’un village communautaire de 10 cases dont une suite présidentielle et un pré haut pour l’AN 54 de la République de Guinée.