COVID-19 : LA CBG EN FAIT DE LA RIPOSTE UNE PRIORITE

Conformément à l’esprit de la déclaration du gouvernement guinéen relative à la pandémie du COVID-19, et aux dispositions internes de la compagnie, la Direction Générale de la CBG exprime son engagement sans réserve à tout mettre en œuvre pour protéger ses employés et leurs ayants-droits.

La CBG accompagne également les autorités et les populations guinéennes dans la mesure du possible.

Pour ce faire, la CBG a pris des dispositions pratiques pour participer aux efforts de riposte préventive en Guinée, notamment dans les zones où se trouvent ses installations. Ces dispositions sont entre autres :

  1. La réduction des visites publiques, non essentielles dans ses installations ;
  2. La prise de température systématique à toutes les entrées de ses installations ;
  3. Le lavage des mains obligatoire à toutes les entrées de ses installations ;
  4. La vérification systématique des badges et autorisation d’accès ;
  5. Le port obligatoire du masque communautaire dans toutes ses installations

Parallèlement, la compagnie mène une campagne d’information et de sensibilisation majeure, à l’interne mais aussi à l’externe, ainsi que sur sa radio en vue de vulgariser les messages des autorités sanitaires, nationales et infernales, notamment ceux sur les « gestes-barrières ».

Il faut souligner que dans cette campagne il est rappelé partout que les experts enseignent que pour réussir à arrêter la chaine de transmission il ne faut surtout pas paniquer, ou encore négliger cette maladie.  La transmission du virus se fait principalement par contact étroit, ou de la main à la bouche, au nez, ou aux yeux.

La campagne met l’accent particulièrement sur les conseils pratiques suivants :

  1. Eviter le contact physique au maximum ;
  2. Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou ;
  3. Se laver les mains avec une solution hydro alcoolisée ;
  4. Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir, pour tousser ou éternuer ;
  5. A défaut de mouchoir, tousser ou éternuer dans le creux du coude ;
  6. Alerter les équipes de santé dédiées, en cas de symptômes : toux, fièvre, et difficultés à respirer ;

La Direction Générale de la CBG nourrit l’espoir et lance un appel à toutes et tous à coopérer en vue de la protection et la préservation de santé et le bien-être de tous.  Voici les numéros verts mis en place par le gouvernement guinéen : 115.