CONTRIBUTION COMMUNAUTAIRE : LA CBG APPORTE UN APPUI SUBSTANTIEL AUX FEMMES ET AUX JEUNES DE TANENE.

Financé par la CBG à hauteur de 3 293 762 dollars US pour une durée de cinq (5) ans avec une phase pilote de trois (3) ans, le Projet d’Appui aux Activités Génératrices de Revenus (PA-AGR) commence déjà à porter fruit. Le lundi 28 octobre 2019, c’est le groupement Haldi Foti de Tchankoun rail (PK77) dans la commune rurale de Tanènè qui a commencé la récolte d’arachides.

Dans ce village agro-pastoral, situé à 15 km de la commune urbaine de Boké, ce sont 30 personnes dont dix femmes qui sont encadrées par le projet à travers le Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI). Le GIE évolue dans la culture de l’arachide, du piment et du riz.

« Nous sommes réunis au sein d’un groupement de 30 membres Nous évoluons dans la culture de l’arachide, du riz et du piment. Nous avons  des problèmes  d’eau pour l’activité de maraîchage, et le bétail vient souvent dévaster nos champs de riz  et détruire nos récoltes. Nous croyons qu’avec l’éventuel financement de la CBG, tous ces problèmes ne seront plus que de vieux souvenirs. Rien qu’avec l’encadrement et le suivi que la CBG et le CECI nous apportent, nous leur disons merci infiniment» raconte Moussa Touré, Membre du groupement Haldi Foti.

Il faut rappeler que ce groupement a été remplacé par celui de Tinguilinta qui n’était pas fonctionnel, et c’est seulement en 2019 que le projet a commencé son encadrement en attendant son financement.

Le PA-AGR a pour objectif de promouvoir durablement les activités génératrices de revenus et la création d’emploi notamment pour les femmes et les jeunes en vue de leur autonomisation économique et financière et renforcer les capacités des acteurs en vie associative et entrepreneuriale.

À ce jour, 911 personnes réunies au sein de 48 groupements d’intérêt économique (GIE) bénéficient de l’assistance du projet. Elles évoluent dans les secteurs, de la saponification, du maraîchage, de l’environnement, de l’artisanat et de la pêche dans les préfectures de Boké, Télimélé et Gaoual.

Mis en œuvre par le CECI en collaboration avec les comités préfectoraux de développement (CPD),  ce projet favorise déjà l’autonomisation des communautés à travers l’appui aux activités génératrices de revenus et la création d’emplois.

 

CBG, Entreprise Citoyenne

 

Alhassane SOUMAH ‘’Senghor’’